Un chemin en terre, Un chemin en tête

Un regard écologique du voyage

Quelques photos d’arbres, rencontrés lors de notre voyage en Asie (Partie 2)

| 0 Commentaires

Autant nous avons pu observer que les parcs publics étaient, en Asie, quasi inexistants (mis à part quelques exceptions remarquables comme dans la ville de Bogor sur l’île de Java ou à Georgetown en Malaisie, qui pour ainsi dire, confirmeraient « la (triste) règle »,

Autant, et paradoxalement (ou pas, ceci expliquant peut être cela) la nature présente souvent sous le climat équatorial une exubérance, une grandeur qui parfois peuvent faire apparaître nos forêts de chênes, de hêtres et de bouleaux comme naines.

Ci-dessous, dans le parc de Georgetown, en Malaisie :

Il est d’ailleurs assez amusant de reconnaître sous ce climat, nos plantes d’intérieur dans leur milieu naturel avec des dimensions et souvent une floraison sans commune mesure avec ce qui verdit nos maisons.

Quant aux arbres, nous avons pu les rencontrer partout, en ville, dans la forêt, dans les temples et même ceux, devenus célèbres, au milieu des temples d’Angkor. Ils sont souvent éclatants de couleur (tel que le bougainvillier qui égaie si souvent les rues asiatiques).

ici, dans une rue de Phimaï en Thaïlande

ou, quand ils n’ont pas de fleur remarquable, tout simplement majestueux, ci-dessous dans la ville de ChangKuan, en Thaïlande (dans l’Isan)

Un bananier, dans une rue de Melaka, en Malaisie

Dans l’enceinte d’un temple à Chiang Maï en Thaïlande

Aux « 4000 îles », dans le sud du Laos, de bien beaux arbres (il y en même qui se baignent)

On l’appelle « le banian géant » (Sai Ngam), dans la ville de Phimaï en Thaïlande (Isan) : cet incroyable bosquet est un gigantesque banian (ficus religiosa) d’environ 350 ans (le même arbre possède des centaines de troncs, formées par la projection de racines aériennes). En Asie les banians sont sacrés car il est dit que Bouddha reçu l’Illumination sous cet arbre.

Ici, « vue de dessus » (sur la droite, derrière la maison sur pilotis)

Là, « vue de dessous »

Cet arbre-là vu sur l’île de Ko Paen au Cambodge a poussé en zig-zag

A Thakhek, au Laos, cet arbre incroyable se situe en ville, au bord du Mékong; un palmier a poussé à l’intérieur

Et bien sûr il y a la forêt d’Angkor, qui s’est en partie approprié les ruines …

A Angkor Wat, les arbres sont aussi représentés :

Là, dans les îles Pérhentian en Malaisie :

Olivia, publié depuis Ljubljana en Slovénie, le 29 juin 2017

Laisser un commentaire

Champs Requis *.