Un chemin en terre, Un chemin en tête

Un regard écologique du voyage

A propos

Un chemin en terre

Un chemin en tête

Un chemin en terre asiatique, un chemin en tête écologique

 

« Si vous avez la montre, nous avons le temps »

Proverbe cambodgien (cité dans « le goût de l’Asie, Mercure de France)

 

Présentation

Nous sommes une famille qui a décidé de s’arrêter le temps d’une parenthèse d’une année (du 1 août 2016 au 30 juin 2017) pour aller à la rencontre d’autres mondes et en même temps de nous-même.

Il s’agit bien d’arrêter un moment la course du temps « vélo-boulot-dodo » dans laquelle nous nous sentions aspirés avec nos trois enfants afin de nous inscrire dans une autre temporalité. L’objectif premier est ainsi de nous réapproprier le temps qui passe pour nous reconnecter avec notre propre tempo et avec notre planète. Comment font les autres ? quelles solutions, alternatives inventent-ils, de l’autre côté de notre continent eurasiatique ?

Nous sommes donc partis, avec un vol sec pour la Malaisie le 3 août 2016. Avec nos sac-à-dos, sans itinéraire défini à l’avance, mais avec la volonté de prendre les transports en commun pour nos déplacements et l’envie de créer le voyage au fur et à mesure, nous avons plusieurs fois changé de destination à la dernière minute, et cette liberté (ce luxe) nous plait bien.

Dans le cadre de ce projet familial, je veux questionner, pour ma part,  notre humanité sur la Terre, dans plusieurs domaines tels que :

  • Le « vivre-ensemble », l’éducation (des enfants, des adultes)
  • L’environnement, la biodiversité
  • Les ressources- la nourriture
  • L’énergie et les transports
  • La gestion des déchets

Qui sommes-nous ?

Olivia – 42 ans – Ingénieure en Génie Civil et interpellée depuis de nombreuses années par le devenir de notre planète, j’ai fait un mastère spécialisé à l’INSA de Lyon dans le domaine du développement durable en 2014 : Mastère Spécialisé ME4 INSA

Je voyage avec mon conjoint et nos trois enfants ainsi que durant les deux premiers mois avec mon neveu.

Un Commentaire

  1. Ping : Le temps |