Un chemin en terre, Un chemin en tête

Un regard écologique du voyage

La gestion des déchets en Malaisie

| 0 Commentaires

La gestion des déchets semble très sommaire en Malaisie. Dans des petits villages comme Jelawang où nous sommes passés, les habitants brûlent eux-même leurs déchets produits en fin de journée.

La plupart des villes (y compris les plus importantes comme Kuala Lumpur ou Georgetown) ont leurs eaux usées à ciel ouvert avec quelques varans (au mieux) ou rats ici ou là…

Parfois, on peut voir quelques poubelles de recyclage, comme ici dans le parc national de Niah…

p1010454

mais globalement, j’ai vraiment eu le sentiment que les déchets étaient la part sombre de la Malaisie : côté face, un pays très avancé, avec de magnifiques gratte-ciel, et côté sombre des déchets à même la rue, derrière un arbre, etc.

Ici à Melaka (où nous sommes restés du 19 au 23 août 2016), coté « face », une très jolie promenade en bois aménagée le long de la rivière Malacca, où l’on a pu voir tout un écosystème de type « mangrove » :

p1000906

Coté « sombre » : de nombreux déchets au milieu desquels la faune aquatique (sur)vit :

p1000887

Là, de beaux immeubles à Miri (Bornéo) :

p1010575

Mais en tournant le regard de l’autre côté, une plage jonchée de déchets …

p1010574

Olivia, rédigé le 10 septembre 2016, Georgetown, Malaisie.

Laisser un commentaire

Champs Requis *.